"Le rôle des lunettes de vue dans la lutte contre le décrochage scolaire au Maroc", Nahas Hamida

En dehors de son travail pour la défense des revendications et des intérêts du personnel enseignant au Maroc, le Syndicat National de l’Enseignement (FDT) vise à améliorer l'école publique grâce à son engagement par le biais de politiques gouvernementales en matière d’éducation et de formation.

Chaque année et pour diverses raisons, un grand nombre d’élèves (estimé à 600 000 en 2000) abandonnent l'école sans avoir terminé le cycle du primaire. En conséquence, ces enfants commencent à travailler à un jeune âge dans des ateliers insalubres où ils subissent des violences physiques et morales, alors même qu’ils devraient être scolarisés.

Dans ce contexte, le Syndicat National de l’Enseignement a été le premier à révéler ce type d'exploitation atroce des enfants qui se retrouvent sur le marché du travail dans des ateliers, en tant que travailleurs domestiques, vendeurs de sacs en plastique ou de cigarettes, etc. En 2003, le Syndicat National de l’Enseignement a mené une étude avec des partenaires internationaux, en particulier le Syndicat néerlandais de l’Éducation (AOb), sur les causes du décrochage scolaire qui conduisent au travail des enfants.

L'étude de terrain menée avec l’AOb a permis d’élaborer un programme en partenariat avec le Syndicat National de l’Enseignement (FDT) à Fès (2004-2007). Ce programme pilote avait pour objectif de réduire le décrochage scolaire dans cinq écoles primaires afin de permettre aux élèves de poursuivre leurs études et de sensibiliser leurs parents aux dangers du travail des enfants. L'étude ayant confirmé que certains élèves abandonnent l'école en raison d’une déficience visuelle, une attention particulière leur  a été accordée et des lunettes de vue leur ont été remises. Au total, entre 2004 et 2007, le projet a fourni 311 paires de lunettes de vue dans les cinq écoles sélectionnées.

 

Nombre d'élèves bénéficiaires de lunettes de vue à Fès

Établissement

De 2005 à 2007

École « Aunyat Al – Hajjaj »

43

École  « 18 novembre »

111

École « Imam Al – Ghazali »

21

École  « Al Quds » 

60

École «  Al-Shuhada »

76

 

Après l’évaluation par un expert du programme pilote de lutte contre le travail des enfants (2004-2007), il a été conclu que le projet avait atteint ses objectifs de réduire le décrochage scolaire de plus de 80 %. Les lunettes de vue remises aux élèves ayant une déficience visuelle est l'un des moyens les plus importants qui a réduit le taux de décrochage scolaire, et les résultats scolaires des enfants ont augmenté de mauvais à satisfaisants, voire bons.

La réalisation des objectifs du programme a permis au Syndicat National de l’Enseignement (FDT) avec AOb/FNE, de développer  un autre programme (2009-2012) dans cinq villes marocaines : Fès, Meknès, Larache, El Jadida et Marrakech, comprenant 29 écoles primaires et ciblant 32 690 élèves.

 

Ecoles sélectionnées

Elèves enregistrés

Décrochage scolaire avant le lancement du projet

Décrochage scolaire

2009-2010

Décrochage scolaire

2010-2011

Décrochage scolaire

2011-2015

29 écoles primaires

32690

7790

2534

925

676

 

Dans ce programme, les 2320 paires de lunettes de vue distribuées ont joué un rôle clé pour lutter contre le décrochage scolaire, comme le montre le tableau ci-dessus.

En collaboration avec la FNV, un autre projet intitulé « Safi sans travail des enfants » a été menédans la ville du même nom. Ce projet a ciblé les enfants qui ont quitté l'école et les élèves en risque d’abandon scolaire. Plus de 1825 paires de lunettes de vue ont été distribuées dans 12 établissements scolaires pendant trois années consécutives (2013-2015). Ces lunettes de vue ont également eu un impact positif en réduisant le décrochage scolaire et en luttant contre le travail des enfants.  D’après l'adjoint régional du ministère de l'Education nationale à Safi, aucun cas de décrochage scolaire n’a été enregistré durant la première année.

Le Syndicat National de l’Enseignement (FDT) avec ses partenaires AOb/FNV et ISCOD ont également collaboré dans le cadre du programme de lutte contre le travail des enfants et ont distribué des lunettes de vue aux enfants ayant une déficience visuelle dans les villes marocaines de Larache, El-Ksar el-Kebir, Ouazzane et Chefchaouen. Seize écoles primaires ont été ciblées et 2800 paires de lunettes de vue ont été distribuées.

Au total, plus de 7256 paires de lunettes de vue ont été distribuées dans le cadre du programme de lutte contre le travail des enfants par le biais d’activités visant à prévenir le décrochage.

Cela a été possible grâce aux organisations partenairesavec lesquelles le Syndicat National de l’Enseignement (FDT) a collaboré, AOb-FNV-ISCOD-IE, au  ministère de l'Education nationale au Maroc, ainsi qu’aux membres du Syndicat National de l’Enseignement qui se sont impliqués dans le projet volontairement et de manière responsable.

Quel est l'impact de la distribution de lunettes de vue sur la lutte contre le travail des enfants et la réduction du décrochage scolaire ?

Les études et les réunions d'évaluation internes qui  ont été menées avec les partenaires du syndicat ont montré que le fait de donner des lunettes de vue aux élèves a servi à renforcer leurs chances de réussite et leur a permis de ne pas quitter l'école.

Le succès de cette opération et son rôle dans la lutte contre le travail des enfants ont incité nos partenaires à continuer de réunir des fonds pour lutter contre ce phénomène et le Syndicat néerlandais de l’Éducation  (AOb) peut continuer  le financement de ces projets avec le Syndicat National de l’Enseignement. Leur conviction sur l'efficacité des projets et leur rôle dans la lutte contre le travail des enfants ont permis de poursuivre ces programmes.

En novembre 2017, le Syndicat National de l’Enseignement (FDT) et AOb s’apprêtent à distribuer 500 paires de lunettes de vue aux élèves de certains établissements à Fès.


8d777f385d3dfec8815d20f7496026dc4307.png

Nahas Hamida

Nahas Hamida est le Coordinateur des programmes internationaux de coopération du syndicat marocain SNE-FDT.

Partagez cette page

Tweets

Suivez nous

Profils de pays